GALERIE D'ART
Expositions
Mathilde de Bellecombe
Mathilde de Bellecombe
La mélodie du bonheur est un air que connaît bien Mathilde de Bellecombe. L’artiste la fredonne dans ses toiles aux couleurs fraîches, aux compositions élégantes et assurées. Elle peint la douceur de vivre, les plaisirs du quotidien, l'amour. Elle met en lumière ces moments précieux de la vie pour mieux les révéler à nos regards parfois distraits. Au pinceau et au couteau, l’artiste mixe abstraction et figuration, recherchant l’accord délicat entre la couleur et la forme. « J’aime travailler la matière et les contrastes pour explorer les émotions contradictoires, entre énergie et douceur, sérénité et déséquilibre. Ce cheminement intime m’ouvre vers l’infini. » Quand elle peint, Mathilde de Bellecombe aime prendre son temps. Elle observe longuement son œuvre pour trouver le juste équilibre des couleurs, de la composition. Les aplats de peinture généreux dialoguent avec les traits nerveux de fusain. Les roses, les turquoises, les rouges éclairent la toile, contrebalancés par des touches de blanc et de gris, qui ordonnancent cet univers avec légèreté. Des collages enrichissent l’écriture picturale, lui donnent force et variété. « Pour créer mes œuvres, je pars souvent d’un souvenir, d’une association de couleurs… Au fur et à mesure, cette idée évolue, je me laisse porter par la toile. » La note finale est donnée par les titres des œuvres, choisis avec soin. Subtils et poétiques, ils sont révélateurs d’une émotion, d’un ressenti. Ils guident le spectateur dans ce voyage intérieur que nous propose l’artiste. 
 
Née en 1976, Mathilde de Bellecombe a grandi à Aix-en-Provence. À vingt ans, elle s’installe à Paris pour y poursuivre ses études. Diplômée en architecture intérieure et design de l’École Camondo, elle complète sa formation dans différents ateliers beaux-arts. Cinq années passées en Argentine ont marqué son travail notamment dans le traitement de la couleur, des contrastes, de la matière. Elle vit et travaille désormais en région parisienne, centrant sa réflexion sur les chemins possibles qui s'offrent à nous. C’est sa quatrième exposition personnelle à l’Atelier Pièce Unique.
Du 16 mai au 18 juin 2017
Entrée libre