atelier piece unique

Vivez l'aventure artistique

Découvrez les dernières œuvres mises en vente.
Suivez-nous !

Des oeuvres récentes

Panier
  • Le panier est vide.
Haut de page
La couleur des reves

La couleur des rêves

Le voyage, qu’il soit rêvé ou réel, est une délicieuse source d’inspiration pour les artistes. Dans cette exposition personnelle à l’Atelier Pièce Unique, la peintre Mathilde de Bellecombe nous entraîne dans une exploration artistique toute en poésie.

2 au 27 avril 2019

1 place du Lavoir

Fourqueux
78112 Saint-Germain-en-Laye

Voyager, c’est se libérer de ses attaches, s’évader. « Le voyage est un retour vers l’essentiel », dit ainsi le proverbe tibétain. L’artiste Mathilde de Bellecombe aurait pu faire sienne cette devise. Sa nouvelle exposition à l’Atelier Pièce Unique entraine le visiteur dans des chemins de traverses, des ailleurs proches et lointains, des univers épurés. « Mes peintures sont imprégnées par le rêve et le voyage. Dans mes dernières toiles, on retrouve beaucoup la présence de l’eau et de la barque. J’aime ce symbole, son ambigüité. La barque est un élément qui vous porte, vous emmène loin, qui s’ancre à destination. Elle rassure le voyageur. Mais il peut aussi s’y sentir en insécurité. Une barque est si fragile, si instable dans l’immensité des océans. »

Cette nouvelle série que l’artiste présente en exclusivité à la galerie résonne en écho avec sa vie personnelle. Depuis trois ans, Mathilde de Bellecombe réside à l’étranger. D’abord, en Iran, et désormais au Maroc, à Casablanca. « Ces séjours ont fait évoluer ma peinture. Je vais vers plus de spontanéité. En Iran, l’accès aux espaces extérieurs est compliqué pour les femmes. Dans mon atelier, à l’intérieur de la maison, j’éprouvais en réaction un grand sentiment de liberté qui s’est exprimé dans ma peinture. Le geste est devenu plus ample, la touche plus affirmée. » À Casablanca, l’artiste a été séduite par la force de la lumière, les bleus intenses qui s’allient à la végétation toujours verte, au blanc des maisons. On retrouve cette intensité chromatique dans ses toiles. L’artiste prend plaisir à plonger dans la couleur, mais elle reste dans la subtilité, elle privilégie la luminosité aquatique des lavis. « Aujourd’hui, je délaisse un peu le couteau, je travaille plus au pinceau avec des touches diluées. Je réalise également moins de croquis préparatoires, je me laisse porter par mes premiers jets, par la couleur… » Entre abstraction et figuration, réalisme et rêverie, les œuvres de Mathilde de Bellecombe nous embarque dans un beau voyage au long cours

Mathilde de Bellecombe : née en 1976, elle a grandi à Aix-en-Provence. À vingt ans, elle s’installe à Paris pour y poursuivre ses études. Diplômée en architecture intérieure et design de l’École Camondo, elle complète sa formation dans différents ateliers beaux-arts. Cinq années passées en Argentine ont marqué son travail notamment dans le traitement de la couleur, des contrastes, de la matière. Elle vit désormais au Maroc. C’est sa cinquième exposition personnelle à l’Atelier Pièce Unique…

 

} }
error: