atelier piece unique

Vivez l'aventure artistique

Découvrez les dernières œuvres mises en vente.
Suivez-nous !

Œuvres récentes

01 34 51 94 31 
Panier
  • Aucun produit dans le panier.
Back to top

Béatrice Duroure, « Intérieurs nuit »

Les scènes nocturnes de Béatrice Duroure nous transportent dans un univers paisible et intime. Les cafés, les parcs peints par l’artiste sont habités par une petite musique mélancolique, un doux sentiment d’étrangeté.

Du 1er au 26 septembre 2020

11 septembre :

18h30 vernissage

20h00 dîner

en présence de l’artiste

 

19 septembre :

Visite de l’exposition suivie d’un stage artistique animé par l’artiste

 

1 place du Lavoir

Fourqueux
78112 Saint-Germain-en-Laye

Quand elle était enfant, Béatrice Duroure aimait se réfugier dans la cabane construite par son père au fond du jardin. Comme celui-ci rêvait d’être artiste, son repaire était rempli de livres d’art et de matériel de peinture. L’amour de l’art de Béatrice est né dans cet endroit, à l’abri du tumulte du monde. La petite fille a suivi les traces de son père, elle a pris les pinceaux pour colorer son univers proche.

Quelques dizaines d’années plus tard, l’artiste nous présente sa première exposition personnelle à l’Atelier Pièce Unique. Dans ses peintures récentes, elle aime évoquer des atmosphères ouatées où le temps semble en suspens. Le confinement imposé et cette période étrange que nous venons de vivre ont exacerbé son inspiration ainsi que son désir de sérénité. « J’observe le monde en permanence avec un regard de peintre. Je prends tout mon temps pour détailler la lumière, les formes, les attitudes. Je suis une contemplative. »

Scènes de café, paysages urbains, ambiances nocturnes : l’exposition dévoile une série de toiles au parfum mélancolique, qui ne sont pas sans évoquer Edward Hopper… Avec une touche toute en précision, l’artiste aime jouer des contrastes entre les couleurs bleutées de la nuit et les intérieurs rayonnants, entre l’air absent des consommateurs et la douce chaleur des breuvages. « Si mes œuvres étaient une musique, elles seraient un air de jazz, où l’improvisation enrichit le thème imposé. Je pars d’une scène d’intérieur, et j’invente. J’introduis des compositions colorées, je sors un personnage du cadre. »

Fan d’Alice aux pays des merveilles, l’artiste aime, comme son héroïne, aller au-delà du miroir, apercevoir l’envers du décor et nous le rendre dans toute sa magie.

Quelques œuvres de l'expo

Cliquez sur les œuvres pour en savoir plus...

 

 

 

Partager cet article sur les réseaux sociaux


error: