atelier piece unique

Vivez l'aventure artistique

Découvrez les dernières œuvres mises en vente.
Suivez-nous !

Œuvres récentes

01 34 51 94 31 
Back to top
dessin, fillette, encre

Journal intime par Hanna Chroboczek

Dans ses dessins et ses peintures, Hanna Chroboczek croque la vie quotidienne avec tendresse et humour, en y ajoutant parfois une touche fantastique. L’artiste évoque l’enfance et ses jeux sans fin, l’absurdité loufoque de l’existence.

Du 1er au 17 octobre 2021



1 place du Lavoir
Fourqueux
78112 Saint-Germain-en-Laye

C’est la première exposition personnelle d’Hanna Chroboczek à l’Atelier Pièce Unique, mais les œuvres de cette artiste d’origine polonaise, pleine d’inventivité, nous séduisent depuis plusieurs années. Nous les montrons régulièrement sur nos cimaises. Le fil conducteur du travail d’Hanna est l’Humain dans son quotidien. « Je ne peux dessiner que ce qui me touche, confie l’artiste. Mon fils et ma fille sont une de mes grandes sources d’inspiration. Pour moi, les enfants sont comme des petits monstres qui adorent découvrir et expérimenter. En les observant jouer, des idées me viennent. Je prends ma feuille et je dessine. Je n’ai alors plus besoin de les regarder. Je laisse place à l’imagination. »

Dans ses peintures et ses dessins, Hanna Chrobozcek aime mixer les techniques ou passer de l’une à l’autre au gré de ses désirs. Elle travaille à l’acrylique, à l’encre, au crayon aquarellable, au pastel gras sur des fonds colorés. « J’apprécie beaucoup le dessin, car je peux travailler de manière spontanée. Il n’y a pas besoin de respecter les temps de séchage de l’acrylique ou de l’huile. Et même dans mes peintures, je suis plus dessinatrice que peintre. Je m’attache à rendre les contrastes de lumière. »

L’artiste modifie le réel pour créer son propre univers, au style très personnel et reconnaissable. « J’aime travailler à partir de la vraie vie. À partir de ce que je vois, j’invente des histoires, mais c’est à chacun de trouver un sens au dessin. » Les visages, expressifs, regardent intensément le spectateur. Ils sont souvent le point focal de la composition. « Les mimiques, les grimaces racontent beaucoup. » Des éléments insolites, des changements d’échelle captent aussi l’attention. Une petite fille avec des oreilles de chat joue avec des enfants qui la scrutent avec avidité. Un loup en costume surveille une cour d’école. Telles des amazones, d’autres petites filles enfourchent des chevaux de bois qui semblent galoper avec ardeur… Dans ces dessins, mille et un détails attirent le regard, sollicitent notre curiosité. Hanna Chrobozcek nous livre son journal intime, un monde plein de fantaisie.

 

Partager cet article sur les réseaux sociaux


error: