atelier piece unique

Vivez l'aventure artistique

Découvrez les dernières œuvres mises en vente.
Suivez-nous !

Œuvres récentes

01 34 51 94 31 
Panier
  • Aucun produit dans le panier.
Back to top
Dessin de la biche de Cérynie par lartiste Jérôme Bouscarat

Les 12 fatigues d’Héraclès

Références aux grands maîtres classiques, à la mythologie, aux croyances populaires… Jérôme Bouscarat s’attaque au mythe d’Hercule et présente pour la première fois des dessins à l’encre de Chine.

12 au 30 mars 2019

1 place du Lavoir

Fourqueux
78112 Saint-Germain-en-Laye

Pour cette nouvelle exposition à l’Atelier Pièce Unique, Jérôme Bouscarat n’a peur de rien. Il s’attaque à un demi-dieu, Héraclès (Hercule dans la mythologie romaine) et à ses exploits les plus célèbres, les Douze Travaux. « Souvent Héraclès est présenté comme une sorte de super-héros, en oubliant la dimension tragique du mythe. Mais il ne résout pas ces épreuves facilement, car il s’agit d’une punition pour absoudre la mort de sa femme et de ses enfants. D’ailleurs, l’une des traductions du mot grec pour “travaux” est “fatigues”. C’est cette complexité des mythes antiques que j’aime. »

Pour traiter ce thème foisonnant, riche en rebondissements, l’artiste est allé paradoxalement vers l’épure. Il a abandonné momentanément la peinture pour la blancheur du papier alliée au noir de l’encre de Chine. « Je voulais minimiser les outils, les effets de matière et de style, pour voir ce qui naîtrait de cette simplicité. » À l’ébène de l’encre, un peu de rouge orangé est ajouté à l’acrylique ou à l’aquarelle. Cette note écarlate renvoie aux silhouettes rouges sur fond noir des vases grecs antiques. Mais c’est aussi une allusion au sang versé par les adversaires d’Hercule.

Jérôme Bouscarat ne cherche pas à illustrer le texte d’origine, il se laisse la liberté des chemins de traverse, avec leurs inexactitudes et diversions. « Parfois, il y a dans mon Hercule un peu de Gilgamesh, une autre figure héroïque, dont l’épopée évoque la condition humaine, la mort inévitable. » Avec cette curiosité et cet amour de l’art qui sont les siens, l’artiste nous livre une série d’œuvres expressives et pleines d’humanité. Cette série de dessins sur papier est une première. Jusqu’à présent, Jérôme Bouscarat gardait ce travail dans le secret de l’atelier. « J’éprouve un grand bonheur à dessiner. Le dessin a un côté jubilatoire pour moi. Ces œuvres sur papier correspondent vraiment à ce que je veux créer. » Nul doute qu’en les voyant, vous partagerez ce plaisir !

Jérôme Bouscarat : né en 1967. Il s’est formé auprès de l’artiste Philippe Rillon. Un séjour de trois ans en Haïti et une collaboration avec l’artiste local Ulysse Mécano le marquent profondément. L’art brut et religieux devient un des moteurs de son travail. Il expose régulièrement en métropole et en Guadeloupe. Il a ainsi participé au festival d’art singulier le Grand Baz’art à Bézu. C’est sa troisième exposition personnelle à l’Atelier Pièce Unique.

Voir quelques œuvres de l'artiste

Partager cet article sur les réseaux sociaux


Aucun commentaire pour le moment

Désolé, le formulaire de commentaire est fermé pour l'instant.

error: